Brunch post-Réveillon : que cuisiner après les fêtes ?

Par Victoria Houssay - 16 déc. 2014 - Mis à jour le 21 nov. 2018
Cuisiner pratiqueNoël en fête

Comment recevoir de manière festive en évitant l’excès de champagne et l’overdose de foie gras ? Suivez le guide : l’Académie du Goût a imaginé pour vous un brunch très gourmand, pour prolonger la magie de Noël sans risquer la crise de foie.

Crédits : DR Shutterstock

Que manger le 26 décembre ou le 1er janvier ? Epineuse question : après les repas de la veille, il faudrait que ce soit léger mais, vu la période, gourmand quand même. Vu qu’on a cuisiné des heures durant ces derniers jours, la rapidité serait un plus… La solution est toute trouvée : ce sera un brunch. Mais attention, un brunch FESTIF.

Serait-ce la base de tout bon brunch ? Les œufs sont à la fête pendant ce repas. Et bonne nouvelle, ils s’accommodent à merveille avec différents produits de fête, comme le caviar, la truffe ou le foie gras. Pour preuve, cette recette de brouillade à la truffe ou encore celle-là, agrémentée de ciboulette. Quid de l’association œuf caviar, si chère à Yves Saint-Laurent et Christian Dior (ils dégustaient cette fameuse recette chez Prunier) ? Alain Ducasse la réinterprète avec des œufs de caille mollets.

Crédits : DR FotoliaPain perdu
Crédits : DR
Crédits : DRMacarons chèvre saumon
Crédits : DRMacaron foie gras

Il vous reste du saumon fumé ? Si vous maîtrisez le macaron (un jeu d’enfant avec nos pas à pas), il serait criminel de ne pas tenter cette recette où le saumon est agrémenté de fromage de chèvre et de pomme. Succès garanti. Autre option, tout à fait recommandée en cas de mal de crâne post-diner alcoolisé : les huîtres. Très riches en zinc, elles ont la réputation de faire passer la gueule de bois. En dehors de l’ouverture des mollusques, la composition d’un plateau de fruits de mer, est plutôt simple et ravira tout le monde. C’est aussi le moment de tester l’une des recettes cultes de Guy Savoy, les huîtres en nage glacée.

Pour alléger tout ça, les fruits seront vos alliés. Ce n’est pas la saison des fruits rouges, certes, mais ce serait oublier les agrumes, les fruits exotiques et bien sûr les pommes et poires. Si un brunch au champagne peut être festif, le cocktail traditionnel pour l’accompagner est le Bloody Mary (jus de tomate épicé, vodka, sel de céleri, Worcestershire sauce). Et si, lendemain de fête oblige, vous souhaitez faire l’impasse sur l’alcool, essayez ce jus multivitaminé qui devrait remettre tout le monde sur pied. En dessert, c’est aussi l’occasion de préparer une belle salade de fruits exotiques ou - pour plus de gourmandise - des minis cheesecakes aux agrumes.

Toutes les actus