Un Noël végétarien gourmand ? C’est possible !

Par Claire - 19 déc. 2014 - Mis à jour le 21 nov. 2018
Cuisiner pratiqueNoël en fête

A Noël on n’entend parler que de chapon, de foie gras, de saumon et de coquilles Saint-Jacques. Oui, mais les végétariens dans tout ça ? Découvrez comment concocter un repas de fêtes veggie, de l’apéritif au dessert.

Crédits : DR - Shutterstock

Pour une mise en bouche chic, pourquoi ne pas miser sur des cromesquis, ces petites boules panées, à la fois fondantes et croustillantes ? Cromesquis au comté, cromesquis à la patate douce et aux tomates séchées… Vous pouvez imaginer toutes les combinaisons pour peu qu’elles permettent de former une boulette qui soit ensuite recouverte de chapelure. Dans le même genre, fondez pour les truffes salées, au fromage de chèvre frais, recouvertes de graines, de fines herbes ou d’épices. C’est visuel et délicieux !

En entrée, craquez pour une terrine végétale à tartiner sur du pain aux figues. Cette terrine à la truffe surmontée de perles au jus de truffe, par exemple, nous met l’eau à la bouche. Pour aller plus loin, imitez l’un des mets phares des fêtes, grâce à cette recette de « tofoie gras », qui utilise, comme son nom l’indique, du tofu à la place du foie gras. Une recette étonnante dans la même veine que le Faux gras, ce pâté à tartiner sans viande vendu en grandes surfaces, qui a tant fait parler de lui. Vous pouvez aussi imaginer des petits fours salés : des palmiers à la tapenade signés Cléa Cuisine, des mini pizzas aux légumes et au pesto de pistache, ou des feuilletés au fromage. Enfin, les champignons farcis sont une bonne option à considérer.

Pour le plat de résistance, les possibilités sont nombreuses. Les courges sont une bonne option. Quoi de plus mignon qu’un pâtisson farci, recette que l’on n’a pas l’habitude de manger tous les jours. Un risotto de potiron (sans le lard !) sera également délicieux. Restons sur le risotto et considérons d’autres options que la courge avec ce risotto aux légumes croquants, ce risotto aux artichauts ou encore ce risotto au roquefort et au parmesan signé Anne de Papilles et Pupilles. Et pour changer du riz, essayez ce risotto d’épeautre gourmand.

Pour faire fêtes, misez sur les champignons. Les morilles seront excellentes avec des gnocchis, dans des vols au vent ou encore cuisinées en cassolette, légèrement crémées, comme dans cette recette d’Alain Ducasse. Les cèpes – à acheter déshydratés car ce n’est plus la saison – peuvent aussi être une bonne option. Si vous souhaitez vous faire un beau cadeau, pourquoi ne pas acheter une petite truffe noire (il est possible d’en trouver autour de 20 euros) que vous râperez sur un des risottos cités plus hauts, une purée de pomme de terre ou une simple mais efficace brouillade d’œufs à la truffe ? Autre piste, une tourte aux légumes ou bien ce sublime millefeuille de légumes sans pâte signé Emmanuel Renaut.

D’une manière générale, ne lésinez pas sur la présentation. C’est bien connu, un plat est meilleur lorsqu’il est joliment présenté, et c’est particulièrement vrai à Noël. Pour sublimer vos plats, n’hésitez pas à acheter des décorations comestibles comme les fleurs (de bourrache, de sauge ou de shiso rouge) ou les graines germées (alfafa, fenugrec, roquette ou poireau).

Enfin, en dessert, vous pouvez opter pour la traditionnelle bûche, cette bûche chocolat-framboise signée Alain Ducasse par exemple, ou, quitte à faire différent, terminer par ces jolis cheese-cakes passion & agrumes. Pour plus d’idées, trouvez l’inspiration dans notre article « Ces desserts qui changent de la bûche ». A vos tabliers maintenant pour réaliser un savoureux repas de Noël végétarien !

Toutes les actus