Angelo Musa
Crédits : Delphine Michalak
Nouveau chef

Angelo Musa

Chef

Abonnés 10 Abonnements 0

“ Avec mes parents italiens, nous passions tous les étés dans les Pouilles, où nous mangions divinement bien”, se remémore Angelo Musa. “J’aimais déjà faire des crêpes, des beignets, mais à l’époque, je ne savais pas qu’on pouvait apprendre la pâtisserie.”

A 17 ans, il intègre pourtant l’école hôtelière [...] de Metz pour passer un brevet de technologie hôtelière en trois ans. S’ensuivent une année supplémentaire en pâtisserie et un stage déterminant chez Claude Bourguignon : “J’ai tout de suite admiré cet homme à la fois rigoureux, respectueux, pédagogue. Il m’a fait aimer ce métier.” Angelo Musa passe ensuite son CAP en candidat libre, avant de faire son service en Allemagne, où il gère le restaurant du régiment. Il est alors embauché chez Oberweis au Luxembourg. “Une belle expérience de 5 ans où j’ai pris confiance en moi. J’ai toujours eu envie de bien faire mon travail, de faire plaisir aux gens. J’y ai aussi rencontré Franck Michel. Nous avons vécu des années formidables, à passer de nombreux concours. Il est devenu, depuis, le parrain de mon fils.

En 1999, Angelo Musa gagne le Trophée Pascale Caffet : “Une grande fierté pour moi. Ce concours m’a permis de travailler dans la foulée chez Pascal, un grand professionnel, où je suis resté de 1999 à 2008 ; des années formatrices qui m’ont fait prendre de l’assurance, tout en poursuivant les concours.” Angelo Musa décroche alors toutes les plus belles récompenses : Coupe de France en 2001, Coupe du monde en 2003 et MOF pâtissier en 2007. De 2008 à 2013, il rejoint Philippe Conticini pour lancer la Pâtisserie des Rêves.

Place ensuite à une transition de deux ans chez Claude Bourguignon, sur les traces de son premier stage marquant. Comme pour boucler la boucle. Depuis avril 2016, Angelo Musa est devenu le chef pâtissier de l’hôtel Plaza Athénée. Sa définition d’un dessert réussi ? “*Un dessert qui mixe plusieurs textures sans être forcément compliqué. Si, par exemple, un éclair est confectionné avec le meilleur chocolat du monde, mais que la texture crème n’est pas la bonne, le dessert sera loupé… Les textures sont déterminantes *!”

Aucune recette