Variations autour de la mirabelle

Par charlotte roposte - 18 août 2016
Variations autour...

Petite, avec une jolie couleur dorée et des notes mielleuses, la mirabelle sait se faire désirer : en effet, sa production ne dure que 6 semaines, de mi-août à fin septembre. Ce fruit délicieux mérite donc toute notre attention, et les Lorrains l’ont bien compris, au point de lui consacrer une grande fête fin août.

Crédits : DR -FotoliaLa mirabelle, ce petit fruit charnu qui attise les convoitises...

Du 20 au 28 août prochain, la mirabelle sera à l'honneur à Metz, ville qui célèbre chaque année ce fruit charnu détenteur d'une IGP (indication géographique protégée). Bal, expositions et marché artisanal rythmeront ces deux semaines de festivités autour de cet emblème de la Lorraine. Pas étonnant pour une région qui a le monopole avec 50% de la production nationale... C'est donc tout naturellement que la plupart des recettes de mirabelles nous viennent de l’Est de la France. Les Alsaciens aiment en faire de la confiture pour pouvoir la savourer tout au long de l’année, en l’associant astucieusement à leur épice fétiche : la cannelle. Ce fruit doux et sucré se déguste aussi bien au naturel, à peine cueilli, que cuit et caramélisé dans des recettes gourmandes qui subliment ses arômes. À peine plus grande qu’une cerise, elle peut tout à fait la remplacer dans un clafoutis pour variante aussi surprenante que gourmande !

Mais comment parler de la mirabelle sans aborder la fameuse tarte ? Classique parmi les classiques, c’est sûrement ainsi que le fruit est le mieux mis en valeur. Au plus grand bonheur de tous, les recettes déclinant cette gourmandise sont aussi diverses que variées. Dans sa région d’origine, la tarte aux mirabelles se pare d’un délicieux flan à base de crème fraîche et d’œuf, un mélange fondant et gourmand auquel il ne faut pas hésiter à ajouter un peu de kirsch, un véritable atout pour mieux en exhaler tout le parfum. Pour ceux qui opteraient pour plus de subtilité, il est possible de la décliner en tartelette. Julie Andrieu va même jusqu’à supprimer le flan en alliant judicieusement la mirabelle au parfum boisé de la noisette et de la cannelle.

Crédits : DR - Julie MéchaliLa mirabelle déclinée en version salée avec ces rillettes de lapin

Pleine de ressource, la mirabelle est tout aussi savoureuse une fois transformée en une eau-de-vie. La distillation était faite de façon artisanale dans les petits villages de Lorraine et d’Alsace. L’alcool obtenu servait alors autant en cuisine, que de digestif à la fin d’un repas, voire de désinfectant pour les plus courageux.

Le Gewurztraminer, ce vin blanc alsacien aux arômes très fruités et épicés est un parfait compagnon pour les desserts à la mirabelle. On peut ainsi très simplement faire confire des mirabelles dans du miel et du Gewurztraminer ou encore se lancer dans une poêlée de mirabelles au vin blanc accompagnée d'une gelée de pommes pour une association plus complexe mais tout aussi alléchante ! On retrouve également très souvent la mirabelle et son eau-de-vie dans des préparations salées : leur parfum twiste à merveille une simple terrine de campagne. Toutefois, si l’épreuve de la terrine vous semble encore trop périlleuse, nous vous conseillons d’essayer les rillettes de lapins aux mirabelles et à la bière qui feront, à coup sûr, fureur à l’apéritif !

Toutes les actus