Pruneaux d’Agen : un allié santé à ne pas négliger

Par Catherine Lasserre - 8 oct. 2014 - Mis à jour le 7 oct. 2020
Un produit, une histoire

Charnu et sucré, le pruneau d'Agen fait partie de ses fruits bourrés de vitamines et de minéraux qu'il est indispensable de consommer au quotidien. Riche en fibres et en potassium, ce fruit à la peau plissée et brillante s'invitent aussi bien dans les recettes salées que sucrées. Un trésor noir dont la récolte est minutieuse.

Crédits : DR - FotoliaBol de pruneaux d'Agen

Lorsqu'on pense « pruneau », l'autre mot qui nous vient à l'esprit et qu'on accole sans réfléchir est le mot Agen, qui désigne une ville du Lot-et-Garonne. Que nous dit l'histoire ? Au Moyen-Age, des moines de l’Abbaye de Clairac (près d’Agen) greffèrent un prunier de Damas rapporté par les Croisés sur un prunier local et baptisèrent ce nouvel arbre « prunier d’Ente ». Lors d’une année de surproduction, ils firent sécher le surplus, initiant ainsi un fructueux commerce. Par la suite, ce pruneau d’Ente fut baptisé « pruneau d’Agen » car les fruits séchés stockés passaient par le port d'Agen sur la Garonne pour rejoindre Bordeaux. Même si d'autres pruneaux existent - les pruneaux de Tours ou de Touraine -, le pruneau d’Agen domine largement le marché hexagonal. Depuis 2002, le pruneau d’Agen bénéficie d'ailleurs d'une Indication Géographique Protégée (IGP). Il ne peut provenir que des pruniers d’Ente cultivés dans six départements du sud-ouest de la France. Un produit à préserver d'autant que sa culture et sa récolte sont délicates.

Crédits : DR - BIPVergers de prunes
Crédits : DR - BIPFleurs de prunier
Crédits : DR - BIPMaturation des prunes
Crédits : DR - FotoliaCorbeilles de pruneaux et de prunes

Les producteurs à l'écoute de leurs prunes

En 2014, la récolte des pruneaux d'Agen a été précoce. En cause, les fluctuations climatiques. Des aléas qui n'ont pas porté préjudice à la récolte des fruits : c'était un très bon cru. Avant de faire leur apparition sur nos tables dans un tajine ou dans un far breton, le pruneau d'Agen doit subir quelques opérations après la récolte de ces prunes d'Ente qui s'étale sur un mois. Avant de récolter ces prunes, une étape décisive est nécessaire : la vérification du taux de sucre des prunes. Une fois que le pruniculteur juge son fruit à point, la récolte peut commencer. Mais pas de n'importe quelle manière. Un système de vibration intégré aux récolteuses permet aux prunes mûres de tomber. Au producteur de savoir ajuster ses vibrations en fonction du degré de maturité des prunes. Vient ensuite le tri pour ne garder que les prunes sucrées avant de passer 24h au four pour donner ces savoureux pruneaux d'Agen à la valeur nutritionnelle exceptionnelle. A déguster tels quels ou à cuisiner en plats ou en desserts, le pruneau d'Agen est un fruit qui fait du bien.

Des recettes de l'Académie du Goût avec des pruneaux d'Agen ?

Toutes les actus