La noix de Grenoble : un fruit sec bien dans sa coque

Par Catherine Lasserre - 24 sept. 2014
Un produit, une histoire

Reconnue pour sa saveur incomparable, la noix de Grenoble est l'une des fiertés du Sud-Est de la France. Généreuse, goûteuse et parfumée, cette noix principalement cultivée en Isère jouit d'une réputation sans égal. Zoom sur cette noix dont la récolte débute aux premiers jours d’automne.

Crédits : DR - Bernard CianciaNoix de Grenoble
Crédits : DR - Bernard CianciaVergers de noix de Grenoble

La noix de Grenoble, identifiable grâce au sceau rouge apposé sur les divers emballages la protégeant, est l'un des rares fruits secs à bénéficier d'une appellation d'origine contrôlée et ce, depuis 1938, soit 75 ans. AOP depuis 1993, la noix de Grenoble peut se targuer d'être un produit de qualité. Originaire d'Orient et introduite par les Romains, ce fruit sec légèrement amer et à l'aspect biscornu est issu d'une longue tradition dauphinoise. Implantée dès le Xe siècle , la noix de Grenoble ne deviendra une culture principale dans la région qu'au XIXe siècle. Elle est aujourd'hui cultivée dans une aire géographique délimitée couvrant plus de 250 communes réparties sur trois départements que sont la Drôme, la Savoie et l'Isère (pour la majeur partie à Chatte), soit plus de 7000 hectares exploités par un millier de producteurs. Un espace dense, entre plaines et collines, où sont produits trois variétés différentes : la Mayette, de forme conique à la saveur fine et délicate, la Franquette, allongée et très aromatique et enfin la Parisienne, tout aussi parfumée mais plus anguleuse. Des noix singulières à la conquête des palais.

La Route de la noix

Crédits : DR - Bernard CianciaRamassage des noix de Grenoble

Outre son goût unique, la noix de Grenoble – dont le diamètre ne doit pas être inférieur à 28 mm – est une véritable « bombe nutritionnelle ». Riche en oméga 3, en fibre et magnésium, ce fruit sec source d'énergie fait l'objet d'une campagne bien rodée par le Comité Interprofessionnel de la Noix de Grenoble (CING) qui contrôle et veille à la qualité des ces noix. « Santé, énergie, saveur », un slogan qui montre les bienfaits de la noix de Grenoble sur le plan gustatif et métabolique, couplé avec la mise en place de panneaux de balisage sur les autoroutes estampillés « la Route de la noix » pour signaler aux voyageurs qu'ils se trouvent bien sur le territoire de culture de noix. Cette campagne vise à mettre en valeur et à promouvoir ce fruit du terroir garant de savoir-faire et de qualité. Un fruit sec d'ailleurs connu comme étant une référence mondiale. La France est le premier exportateur européen et le second exportateur mondial, les États-Unis étant leader sur le marché international. Avec une production constante et une commercialisation qui a presque triplé en 10 ans - passant de 37 % en 2003 à 80 % en 2013 - la filière nucicole se trouve dans une bonne dynamique. Même si la majorité de sa production est destinée à l'exportation, principalement en Allemagne et en Italie, l'objectif est de consolider et d'accroître sa place en France et en Europe. La noix de Grenoble, un fruit sec qui ne compte pas pour des cacahuètes.

Crédits : DR - Bernard CianciaVergers de noix de Grenoble
Crédits : DR - Bernard CianciaMaturation d'une noix de Grenoble
Crédits : DR - Bernard CianciaNoix de Grenoble en vrac
Crédits : DR - Bernard CianciaSachet de noix de Grenoble

Des recettes à la noix sur l'Académie du Goût ?

Voici une petite sélection de recettes pour concocter de bons petits plats salés et sucrés avec la noix :

Toutes les actus