La roussette fait partie de la famille des requins. Ce poisson à la peau tachetée, au corps longiligne et à la tête aplatie est pêché principalement dans l’Atlantique mais aussi en Méditerranée. Ce petit requin a une chair ferme qui ne contient aucune arête, seul un cartilage central est présent. Une particularité qui ravira sans conteste parents et enfants.

On trouve de la roussette toute l’année sur les étals des poissonniers. On peut également en trouver parfois en grandes surfaces. Elle est le plus souvent présentée sans tête, ni peau et vidée. Pour s’assurer qu’elle soit fraîche, il faut que la chair soit élastique, brillante et d’une belle couleur rose. La roussette est un poisson dont le prix est abordable.

La roussette, possédant seulement un cartilage central, ne demande aucune préparation particulière, si ce n’est de bien la rincer dans une eau citronnée avant de la cuisiner. L’absence d’arêtes en fait d’ailleurs un poisson idéal pour les enfants.

La roussette peut se pocher, se poêler et se cuire à la vapeur.

La roussette peut être cuite entière ou en tronçons. La cuisson peut se faire au four ou au court-bouillon. La roussette se prête également bien à une préparation dite « à la matelote », c’est-à-dire cuite en morceaux dans une cocotte avec du vin rouge ou du vin blanc. Côté assaisonnement, la chair étant un peu fade, il est conseillé de la servir avec une sauce parfumée ou relevée.

Comme pour de nombreux poissons, la roussette peut se conserver quelques jours au réfrigérateur dans son papier d’emballage. Toutefois, il est conseillé de la consommer bien fraîche donc le plus rapidement possible. Afin d’éviter que l’odeur d’ammoniaque du poisson n'imprègne les autres aliments placés dans le réfrigérateur, il est recommandé de placer la roussette, encore dans son emballage d’origine, dans un sac plastique.

La roussette est un poisson riche en oméga-3 et en vitamine A.

Il existe deux variétés de roussettes : la grande roussette mesurant près d'un mètre, assez rare, et la petite roussette, aussi appelée chat de mer, vendue sous l’appellation "saumonette".

Les recettes