À chaque saucisse, son plat

Par Académie du Goût - 23 janv. 2019 - Mis à jour le 28 févr. 2019
Variations autour...

Charcuterie traditionnelle s’il en est, la saucisse se décline de bien des manières : crue, demi-sèche ou cuite, elle peut être préparée avec toutes les viandes ou presque, notamment le porc, le bœuf, le veau et les abats. Hachée plus ou moins finement, éventuellement aromatisée, elle donne à certains plats leurs lettres de noblesse. Petit tour d’horizon des saucisses les plus emblématiques, et des plats qui les mettent le plus en valeur.

Crédits : Aimery CheminLa saucisse, un produit bien de chez nous qui sublime toutes nos recettes !

Crédits : Jean-François MalletLa choucroute de Strasbourg, un incontournable alsacien !

Originaire d'Alsace où elle est aussi appelée « knack », la saucisse de Strasbourg est presque indissociable de la choucroute garnie. Notez que le le mot « choucroute » renvoie au chou détaillé en lanières et saumuré. Dans sa choucroute strasbourgeoise, Alain Ducasse l’allie à d’autres pièces de charcuterie, comme le jambonneau demi-sel et la poitrine de porc, et à de nombreux aromates comme les baies de genièvre pour proposer un plat traditionnel haut en saveurs.

Crédits : Pierre MonettaUn cassoulet sans saucisse de Toulouse n'est pas un vrai cassoulet !

Simple dans son assaisonnement, la saucisse de Toulouse est fabriquée à partir des meilleures pièces du porc, soit le jambon et la poitrine. Elle est absolument indispensable dans la préparation d’un véritable cassoulet toulousain. Elle se retrouve également en bonne place dans le cassoulet de Castelnaudary d’Alain Ducasse, un cassoulet qui a la particularité - Sud-Ouest oblige - d'être agrémenté de cuisses de canard ou d'oie confites.

Crédits : Jean-François MalletLa potée franc-comtoise ne serait rien sans la saucisse de Morteau !

Très aromatisée, presque exclusivement composée de porc, la saucisse de Morteau est une charcuterie raffinée qui sent bon l’ail, l’échalote, le cumin et le vin blanc. Sa finition fumée décuple encore ses saveurs avec le bois de genévrier. Elle fait la fierté de la Franche-Comté et occupe une place de choix dans la potée franc-comtoise proposée par Julie Andrieu, basée sur une préparation des plus traditionnelles.

Crédits : Unsplash/LouisHanselLe couscous s'accompagne généralement de viande d'agneau, de bœuf et de merguez. Un plat typique du Maghreb !

Élaborée à partir de viande de mouton et de bœuf et embossée dans du boyau d’agneau, la merguez est une saucisse indissociable du couscous traditionnel berbère. Enfin, c'est ce que beaucoup croient. Notre article Variations autour du couscous remet les pendules à l'heure !

Crédits : Hall/PhotocuisineUn petit salé aux lentilles pour réchauffer corps et cœurs.

Plus petite et moins grasse que la saucisse de Morteau, la saucisse de Montbéliard est la reine du petit salé aux lentilles. Ses saveurs lui viennent de la viande de porc, de son fumage au bois de résineux et du cumin. Avant toute préparation, mieux vaut la faire dessaler pendant quelques heures, comme le préconise Alain Ducasse dans sa recette de petit salé aux lentilles, où elle s’associe à d’autres pièces de porc ainsi qu’à de nombreux aromates comme le clou de girofle, le persil, le laurier ou le thym pour offrir un plat typique et parfumé qui fera le bonheur des hôtes invités à partager ce plat convivial.

Aimer la saucisse ? Une évidence. À tel point que Émilie Greenberg, graphiste, a décidé d'en faire un livre. Pas moins de 208 pages au fil desquelles sont répertoriées 70 saucisses emblématiques de France et de Navarre. J'aime la saucisse au titre plus qu'évocateur fourmille de recettes simples et fun mais aussi d'anecdotes drôles. Un livre dont la sortie est prévue en mai 2019. Pour concrétiser son rêve de saucisse, l'auteur en appelle aux gourmands pour financer l'impression.

Pour contribuer à la sortie de ce livre cocasse, découvrez cette vidéo explicative.

Toutes les actus