Le fouet fait partie de ces accessoires indispensables à avoir dans sa cuisine. Monter les blancs en neige, mélanger un appareil à gâteaux ou encore une sauce sont autant de fonctions que l’on attribue à cet ustensile qui peut être manuel ou électrique, on parlera dans ce cas de batteur ou de mixeur.

Le choix d’un fouet se fait en fonction de la densité des aliments à battre ou à mélanger mais aussi en fonction du contenant. Les mini fouets s’adapteront logiquement aux récipients étroits, aux mélanges de cocktails par exemple ou seront davantage destinés aux enfants quand les fouets de moyenne ou de grande taille trouveront leur pleine fonction dans de larges saladiers ou casseroles. De manière générale, on distingue deux types de fouets : les fouets classiques et les batteurs. La première catégorie regroupe d’un côté les fouets à blancs ou fouet ballon aux fils plus ou moins épais et souples et à l’embout arrondi, idéal pour monter les blancs en neige et mélanger les textures denses comme les crèmes épaisses ; et de l’autre côté, les fouets à sauce (ou fouet à œufs) qui allongés et munis de fils plus rigides. Une ergonomie qui permet aux sauces à base d’œufs de ne pas coaguler lors du mélange. La deuxième catégorie regroupe les fouets électriques dont la vitesse varie de 1 à 5 vitesses. Il existe également une multitude d’autres fouets aux usages et aux formes différentes : le fouet à spirale, le fouet plat ou encore le fouet magique.

Dans le cas des blancs en neige, choisir un fouet manuel assez grand et fouettez doucement de bas en haut avant d’accélérer le rythme. S’ils sont réalisés dans un batteur, commencez par une vitesse lente avant de monter en puissance.

Le fouet permet de réaliser des crème chantilly, pâte à crêpes ou mousses au chocolat ainsi que toutes les bases de sauces (roux blanc ou brun) côté salé.

Placer le fouet ou le batteur ainsi que le bol au réfrigérateur afin de garantir une belle montée et tenue des blancs en neige.

Les recettes