Le piment de Cayenne, à tort appelé poivre de Cayenne, peut à la fois appartenir à la famille Capsicum Annuum comme le piment d’Espelette, et à la famille Capsicum frutescens. Ce piment rouge vif de forme allongé est donc plus ou moins fort selon son espèce. Originaire d’Amérique centrale, le piment de Cayenne est aujourd’hui principalement importé d’Inde. En plus d’apporter une note parfumée aux plats, le piment de Cayenne est connu pour ses bienfaits thérapeutiques et digestifs.

Le piment de Cayenne se retrouve en supermarché le plus souvent déshydraté et réduit en poudre. Si vous en trouvez des frais, les choisir bien rouges, exempts de taches brunes et non flétris. Ce qu’on appelle « poivre de Cayenne » est aussi une purée faite à partir de ces piments additionnée de set de farine.

Utiliser un couteau pour épépiner et ôter les membranes blanches d’un piment de Cayenne. Le rincer ensuite sous un filet d’eau.

Le piment de Cayenne peut être directement mis au cours d’une cuisson, soit émincé (une petite partie) ou en entier pour parfumer un plat sans pour autant lui donner une note extrêmement piquante. Il faudra veiller toutefois à ce que le piment n’éclate pas.

Le piment de Cayenne, tel quel, réduit en purée ou en poudre, parfume aussi bien les plats de poissons et de crustacés que les plats de viandes rouges ou blanches. Il relève également la saveur de légumes, de potages et de sauces. Un filet d’huile neutre aromatisée au piment de Cayenne apporte goût et piquant aux pizzas et aux salades composées.

Frais, le conserver 1 à 2 semaines au réfrigérateur dans le bac à légume pour éviter qu’il n’embaume les autres denrées. Sec, le conserver à l’abri de la lumière et de l’humidité jusqu’à la date indiqué sur le contenant. Le piment de Cayenne peut se congeler tel quel ou épépiné pendant 3 à 4 mois. Une conservation à l’huile ou au vinaigre avec du sel et des aromates préserve également le piment de Cayenne.

Comme les autres piments, le piment de Cayenne renferme un taux quasi nul en calories, en protéines et en lipides. Il est en revanche extrêmement riche en vitamine C.

Le piment d’Espelette (AOC), piment moyennement fort cultivé au Pays Basque depuis le Xvi ème siècle. Le piment oiseau, piment très puissant et amplement utilisé dans la cuisine réunionnaise.