Tous au restaurant : la haute gastronomie se démocratise le temps d’une semaine

Par Victoria Houssay - 17 sept. 2014

S’offrir une grande table à moitié prix : voilà la très chouette proposition de l’opération Tous au restaurant, inspirée de la « Restaurant Week » américaine. Du 22 au 28 septembre, dans le cadre de la fête de la gastronomie, plusieurs milliers de restaurateurs, de la crêperie d’à côté à la petite trattoria du quartier en passant par des adresses étoilées au Michelin, offrent le deuxième menu.

Crédits : © DR - Tous au Restaurant

Pour goûter aux délices d’un plat signé Thierry Marx, deux solutions s’offrent à vous. La première : retrousser vos manches et reproduire ses recettes signature, disponibles sur l’Académie du Goût. La deuxième : se rendre dans un de ses restaurants, pour goûter sa cuisine de haute volée dans un lieu somptueux. Tentant certes, mais coûteux.

C’est sans compter sur l’opération Tous au Restaurant, imaginée par Alain Ducasse. Le concept est simple : « votre invité est notre invité ». Nul besoin d’avoir fait math sup’ pour comprendre qu’un menu acheté = un menu offert, et qu’en partageant les frais dudit menu acheté avec votre invité, vous arrivez à ne payer que la moitié du prix du menu. En somme, c’est un peu les soldes des bonnes tables. Le but est de faire partager la gastronomie au plus grand nombre. « Les tables dites gastronomiques commencent à 30 euros. C'est cher, mais ça reste accessible. Là, il s'agit que ce le soit pour tous. », explique Alain Ducasse dans une interview accordée à l’Express. Et le chef de poursuivre : « Tous au restaurant permet de partager, d'accueillir les clients au meilleur prix pour qu'ils passent un bon moment et qu'ils aient l'envie de revenir chez nous. Il s'agit d'ouvrir les portes et de montrer que notre industrie n'est pas réservée à une élite, mais qu'elle est accessible à tous ».

Accessible comment ? Pour un déjeuner à base de poisson au très chic restaurant Rech, il faudra débourser 21 euros. Au menu, Soupe passée de tomate de plein champ, tartine les pieds dans l'eau, Merlu de petit bateau poêlé, cocos de Paimpol et pistou et Fontainebleau au miel, figues rôties. Il y en a ensuite pour tous les goûts et toutes les bourses. Les chefs qui font la cuisine d’aujourd’hui sont presque tous là : Alain Ducasse, Guy Savoy, Thierry Marx, Cyril Lignac, Arnaud Lallement, Anne-Sophie Pic, Georges Blanc, Gérald Passédat, Hélène Darroze, les frères Pourcel… Pour aller à la découverte de tables étoilées au guide Michelin, il sera nécessaire de laisser une petite centaine d’euros sur la table. Mais les prix sont globalement très attractifs.

Tous au restaurant – Du 22 au 28 septembre 2014 – réservations ouvertes dès le 17 septembre

Crédits : © Christian Larit
Crédits : © Le Sur Mesure
Crédits : © Le Petit Nice
Crédits : © L'Auberge du Vieux Puits

Toutes les actus