Tour du monde des desserts glacés pour un Noël sous la neige

Par Alizé Grasset - 16 nov. 2018 - Mis à jour le 21 nov. 2018
Noël en fête

Noël sans dessert ? Inimaginable ! Pourtant, après un dîner gargantuesque le dessert est souvent boudé. Alors pourquoi ne pas opter pour... une version glacée, tout simplement ? Petit tour d'horizon des desserts glacés à reproduire absolument chez soi !

Crédits : DR - stock.adobe.com/NatalyiaKulfi, Ice-cream sandwich, Kakigori, I tim pad... Les desserts glacés du monde à votre table.

Crédits : DR : Laurence MoutonLe vacherin aux fruits rouges signé Guy Savoy

À partager avec toute la tablée, le semifreddo (ou parfait en français), douceur glacée d’origine italienne est un dessert à base d’oeufs, de crème et de sucre que l’on peut parfumer au chocolat, au caramel, au praliné et même avec des fruits de saison comme le citron ou encore clémentine. La recette est simple : on mélange la crème froide en chantilly, on fait monter les blancs en neige que l’on incorpore ensuite délicatement aux jaunes d’oeufs afin d’obtenir un pâte lisse et homogène, on chemise un moule à cake et on y fait couler le mélange. On le place ensuite au congélateur pendant environ 6 heures et le tour est joué ! Conseil : saupoudrez de poudre de cacao ou encore de fruits frais, succès garanti !

En France, Noël rime avec bûche glacée (pour les réfractaires à la bûche pâtissière) et les parfums dits exotiques comme la mangue ou le fruit de la passion ainsi que les fruits rouges sont plébiscités. Elle peut ainsi être réalisée des jours à l’avance pour être parfaitement givrée le jour J. Envie de changer un peu les habitudes et étonner la famille ? On vous conseille de réaliser un vacherin glacé : de la meringue, de la crème glacée, des fruits… rien de plus simple !

Crédits : DR : Rina NurraLe kulfi, dessert indien dont le secret réside dans la cuisson du lait.

Inspirez-vous de nos voisins anglo-saxons pour proposer un dessert de Noël original : les Ice Cream Sandwich, ils ont le mérite d’être très faciles à réaliser ! Deux biscuits (le plus souvent des cookies) qui cachent un cœur de crème glacée. Là encore le choix des parfums est dantesque. Pour la pâte à biscuit, laissez libre cours à votre imagination : agrémentez la pâte pour des pépites de chocolat noir, blanc ou optez pour un pain d'épices.

Envie de voyager vers l'Extrême-Orient ? Pensez aux mochis ! Véritables petits trésors nippons dont le travail de la pâte réalisée à partir de farine de riz gluant, d’eau et de sucre, relève d'un art presque... martial. En version glacée, ils peuvent être parfumés au sésame, au thé matcha, au sakura (fleurs de cerisiers) ou encore aux fruits. Enfin, dernier mais pas des moindres… le dessert venu tout droit d’Inde : le kulfi. Le secret ? La longue cuisson du lait qui confère au dessert ce goût si particulier : ajoutez de la cardamome, un peu de patience, voire de la pistache et un peu d’eau de rose !

Crédits : DR : instagram.com/ohitsjustfoodLe Kakigōri, spécialité japonais à base de glace pilée et sirop de fruits.

La glace râpée ? Etrange, nous direz-vous ! Et pourtant, les Japonais en raffolent : finement râpée, arrosée d’un sirop au thé matcha, sésame ou encore aux fruits, le Kakigori (下記ゴリ) est la nouvelle idée rafraîchissante qui débarque sur les tablées de fête. Déclinable à l’infini selon les goûts et les couleurs, ce dessert n’est néanmoins pas un “cas isolé”. Dans beaucoup d’autres pays, notamment dans les Caraïbes, il est très courant de déguster de la glace pilée arrosée de sirop de fruits, on les appelle les sinobol en Guadeloupe par exemple. À l’autre bout du monde, la glace se présente plutôt sous la forme de rouleaux : à l’aide de deux spatules, on travaille la pâte que l’on sert ensuite roulée, c’est l’I tim pad. On vous l’accorde, plus facile à déguster qu’à faire ! Tout comme la Dondurma, cette glace turque au mastic à l'aspect filant dont le spectacle vaut le détour.

La préparation musclée de la pâte à mochi

Toutes les actus