Le batch-cooking, la solution infaillible pour préparer Noël

Par Alizé Grasset - 27 oct. 2018 - Mis à jour le 2 nov. 2018
Cuisiner pratique

Et si on mettait le batch-cooking au service de Noël ? Le batch-cooking, ou l’art de réaliser ses repas à l’avance pourrait être LA solution pour recevoir en période de fêtes. Car, oui, cuisine peut rimer avec organisation, on vous donne 4 conseils pour aborder sereinement les dîners gargantuesques de Noël.

Crédits : DR - stock.adobe.com/Rawpixel.comLe batch-cooking version Noël

Crédits : DR - L'Académie du GoûtLa sauce à l'orange d'Alain Ducasse, idéale avec les viandes blanches

Que ce soit pour l’apéritif, l’entrée, le plat ou le fromage, les sauces peuvent être préparées à l’avance et congelées : le jour J, il suffit de les réchauffer à feu doux dans une casserole, quitte à les assaisonner de nouveau (un peu de poivre ou d'herbes par exemple). Astuce : utilisez des bacs à glaçons pour la congélation, bien plus pratiques à décongeler !

La recette : la sauce à l'orange, parfaite pour accompagner dinde, pintade ou poulet de Noël.

Crédits : DR : DG Productions - Françoise NicolLa terrine de foie gras aux poires en entrée par l'Ecole Alain Ducasse

Préparée trois ou quatre jours à l’avance, la terrine peut se conserver dans un contenant hermétique au réfrigérateur (soit en semi-conserve). Soyez créatifs : Saint-Jacques, saumon ou encore légumes, il y a mille et une façons de parfumer la terrine. Astuce : si vous la congelez, placez-la au réfrigérateur 12 à 24 heures avant votre repas.

La recette : la terrine de foie gras aux poires, pour varier les plaisirs !

Crédits : DR - Pierre MonettaDes pommes de terre grenailles, ça fait toujours son effet !

On épluche, on taille, on tranche et on cuit des légumes comme les pommes de terre, le potiron, ou encore des carottes et navets fanes que l’on congèle ensuite dans des contenants bien hermétiques. Quand vient le jour de Noël, il suffit de les sortir et de les poêler, les glacer ou les faire cuire au four directement dans le plat. Astuce : privilégiez les bocaux ou boîtes en verre pour une meilleure conservation.

La recette : une jolie cocotte pommes de terre grenailles, classiques mais toujours appréciées !

Crédits : DR - L'Académie du GoûtLe vacherin, moins consommé à Noël est aussi une bonne alternative à la bûche traditionnelle.

Vous pouvez le préparer et le congeler plusieurs jours voire semaines avant votre dîner sans problème ! Pour votre bûche glacée, optez pour des parfums inédits comme le fruit de la passion ou l'ananas. Si vous optez pour une bûche pâtissière, réalisez votre biscuit, génoise ou bavarois puis enveloppez-les dans du film plastique. Placez votre préparation dans des sacs congélation ou des contenants spécial congélateur. Astuce : ajoutez des fruits frais ou des copeaux de chocolat, au moment de servir.

La recette : un vacherin aux fruits, pour changer de la bûche traditionnelle !

Toutes les actus