Bruno Doucet
Crédits : Stéphane de Bourgies

Bruno Doucet

chef

Abonnés 3 Abonnements 0

Successeur d’Yves Camdeborde à La Régalade depuis 2004, Bruno Doucet ne réfute pas l’étiquette de « bistronomique » attachée à la cuisine de son prédécesseur (puis à la sienne) mais insiste sur sa philosophie personnelle : « Quels que soient les termes que l’on emploie, l’essence de ma cuisine repose [...] sur trois éléments : le produit, l’assaisonnement et la cuisson ». Voilà l’identité de La Régalade version Brunot Doucet, une vraie cuisine de bistrot, sincère dans les choix des produits, gourmande et précise. Né à Tours dans une famille de chasseurs, avec des grands-parents qui produisaient des fromages de chèvre, Brunot Doucet a longtemps hésité entre devenir astronome ou cuisinier. Inspiré par les plats de gibier indissociables de la saison de la chasse, le futur chef réalise son apprentissage auprès de grands noms de la gastronomie française : Charles Barrier à Tours, Jean-Pierre Vigato ou encore Pierre Gagnaire. Un parcours sans faute. Dans ses trois établissements (La Régalade Saint-Honoré, La Régalade Conservatoire et La Régalade du 14ème arrondissement, l’adresse historique), le chef séduit grâce à des plats généreux, mettant en valeur le travail de producteurs de talent, et renouvelés fréquemment avec Benoît Bordier, le fidèle collaborateur. Des assiettes qui font honneur aux différents terroirs français, en balayant l’ensemble de l’hexagone.