Trois adresses parisiennes pour les amateurs de cochonaille

Par Victoria Houssay - 30 juil. 2014
Adresse gourmande

Adieu, sandwichs jambon-beurre fades et trop vite avalés. Adieu, porc de supermarché élevé en batterie dans des conditions innommables. Adieu, charcuterie indigeste et sans caractère ! Pour les vrais amateurs de cochonnaille, zoom sur trois adresses très recommandables.

Une terrasse hyper agréable, un concept un peu rigolo (ici, on paye en grouins, la monnaie locale – à changer avant de consommer –), mais surtout un endroit où l’on mange et l’on boit bien. Sur les belles planches de charcuterie, rillettes grasses juste ce qu’il faut, saucisson tranché fin impeccable et andouille de Guémené (qui va s’incruster jusque dans le pain !). On dit merci qui ? Merci Thierry Breton, formidable chef (ex du Ritz, du Crillon) derrière cette adresse. Et on n’oublie pas de tester le groin pané qui est fameux.

Ah, le jambon ! De Parme, de Bayonne, de la Forêt-Noire… Ils se retrouvent tous chez Caractère de Cochon, échoppe spécialisée du IIIe arrondissement tenue par Solo, un personnage du quartier. On les achète à la découpe, on y ajoute une tranche de lard ou un saucisson, quelques antipasti, une bonne bouteille ou une conserve de terrine, et on repart content. À moins d’être excessivement pressé et/ou gourmand. Dans ce cas-là, on commande directement son sandwich : hop, on choisi son jambon. Hop, son beurre salé ou non. Et on tient là un vrai jambon-beurre, comme on n'en fait plus.

Toujours pas rassasié ? Traversez la Seine, direction le quartier Saint-Germain. C’est rue de Seine que l'on trouve Bellota Bellota, adresse chic pour faire de le plein de cochonnaille… de luxe ! La maison tire son nom du Bellota, un jambon cru espagnol issu de la meilleure variété de Pata Negra, où les cochons sont nourris de gland (bellota en espagnol). Il n’y a qu’à les admirer en vitrine sur leur support à jambon (dites Jamoneros, c’est encore mieux) pour comprendre qu’il s’agit de jambon de compétition. A ne pas rater ensuite, le « volcan » de Bellota : une assiette en forme de volcan, avec un monticule en son centre, où on allume une flamme. Elle tient le Bellota au chaud, pour qu’il développe ses arômes les plus subtils.

Toutes les actus