Solidarité & alimentation : quand les chefs s’engagent au nom du partage

Par Catherine Lasserre - 30 nov. 2018
Société

Les grands noms de la gastronomie n’hésitent plus à mettre leur notoriété au profit d’actions qui leur tiennent à cœur. Ces dernières années de nombreux événements ou opérations solidaires parrainés par des chefs s’organisent aux quatre coins de la France. En voici 3 portés par des chefs engagés.

Pierre-Sang Boyer « déraciné de Corée pour être re-raciné en Auvergne à l’âge de 7 ans » a toujours été sensible aux actions en faveur des enfants défavorisés. C’est donc naturellement qu’il a accepté, cette année, de devenir l’ambassadeur de Cantines du monde, un événement de l’association Partage – reconnue d’utilité publique - qui s’emploie depuis maintenant 45 ans à faire valoir les droits des enfants sur le plan international. Maltraitance, accès à l’éducation, travail forcé, alimentation, autant de problématiques pour lesquelles l’association s’engage pour qu’enfin les enfants soient reconnus comme « individu à part entière, acteur de sa vie et de son avenir ».

Et de sa santé. L’alimentation est l’un des facteurs : « Au-delà d’être Chef, je suis moi-même papa de deux enfants. Je suis ainsi d’autant plus touché que tant d’enfants dans le monde à notre époque soient en sous-nutrition. **L’accès à la nourriture est un besoin primordial pour la bonne croissance des enfants. Nous construisons notre santé avec notre alimentation. L’action de manger ensemble est aussi source de partage, de convivialité. **Elle permet ainsi aux enfants d’échanger ensemble, de s’intégrer et s’ouvrir aux autres. », confie le chef dans une interview réalisée par l’association. L’objectif de Cantines du monde : développer les cantines scolaires dans les pays les plus défavorisés et ainsi lutter contre la dénutrition chronique des ces enfants tout en participant au développement économique, ces lieux devenant des sources d’emploi. Pierre Sang Boyer, aux côté d’ambassadeurs comme Régis et Jacques Marcon, ont revisité pour l’occasion, des recettes issues du Carnet de recettes comme le romazana, plat malgache, et le amok trei, un plat cambodgien.

Chefs Solidaires est une opération lancée par Line Renaud dans le cadre du Sidaction. Parrainé cette année par Guillaume Gomez, chef des cuisines de l’Elysées, cette initiative a pour but de sensibiliser le plus grand nombre face à cette maladie et ce grâce aux professionnels des métiers de bouche. Le concept ? Chacun des 400 participants pourra vendre un produit spécial, ou concevoir un menu spécifique ou partager une partie des recettes… Cette action, qui aboutit à un don permettra de financer les actions de Sidaction en France et à l’international.

Chaque restaurant possède son interface de réservation mais quand une start-up décide de créer un module spécial permettant de reverser 1 euro pour chaque réservation réalisée, cet acte revêt un autre sens. C’est l’association Réservation Responsable qui se cache derrière cette initiative qui encourage les chefs à activer ce module dit responsable grâce à l’outil de gestion de guestonline. Le but est de financer à terme des projets d’aide alimentaire dans les écoles pour les enfants défavorisés.

Toutes les actus