Le tangzhong, l'astuce ultra facile pour des brioches ultra-moelleuses : mode d'emploi

Par Alizé Grasset - 21 avr. 2020
Cuisiner pratique

Vous rêvez d'une mie filante, moelleuse, aérienne qui fait de votre brioche un véritable nuage de gourmandise ? Nous avons l'astuce imparable qui nécessite seulement farine et eau. Testée et approuvée !

Crédits : Unsplash.com/youjeencho

Le tangzhong, c'est tout simplement un mélange de farine et d'eau porté à 65°C. Originaire d'Asie, ce procédé permet d'obtenir une mie filante et ultra moelleuse pour vos brioches ou pains de mie.

Pour réaliser un tangzhong, faites chauffer de l'eau avec 1/5 de son poids en farine puis portez le mélange à 65°C : n'oubliez pas de constamment mélanger à l'aise d'une spatule. Une fois que le mélange s'épaissit et que la spatule laisse une trace après son passage, c'est prêt !

En réalité, le mélange ainsi porté à cette température permet la gélatinisation de l'amidon, qui une fois incorporé dans la pâte à brioche, fait gonfler la mie.

Crédits : L'Académie du GoûtLa brioche Hokkaido, dans laquelle on incorpore le tangzhong. Le résultat ? Une mie filante et un moelleux incomparable !

Vous l'aurez compris, le tangzhong est l'ingrédient magique qui va donner à toutes vos mies, une légèreté et un moelleux incomparables. Vous pouvez donc l'utiliser pour réaliser vos brioches mais aussi vos pains de mie : au Japon par exemple, l'Hokkaido est un pain à la mie ultra filante. Pour varier les plaisirs, vous pouvez aussi réaliser du saucisson brioché, des pains au lait ou encore agrémenter vos brioches de céréales ou de fruits secs.

Toutes les actus