3 événements food parisiens à ne pas rater au mois de juin

Par Catherine Lasserre - 27 mai 2015 - Mis à jour le 19 oct. 2017
Société

Avec le festival de cuisine chinoise, la célébration des 15 ans du Fooding et le parcours sucré de la rue du Bac, le mois de juin s’annonce gourmand avec, en plus, la ville Lumière comme épicentre des festivités. Une belle mise en bouche pour découvrir ou redécouvrir les aspects hétéroclites de ce qui fait l'identité de la capitale.

Crédits : DR - Académie du Goût

Du 1er au 7 juin, se déroulera pour la deuxième année consécutive la Chinese Food Week, un événement visant à « promouvoir la culture et les traditions chinoises à travers la richesse de sa gastronomie. » Chapeauté en partie par l'Association des Jeunes Chinois de France (AJCF), cette seconde édition s'annonce riche en saveurs. Conforté par le succès de la première édition en 2014 et par le renouveau de la (vraie) cuisine chinoise en France, les organisateurs proposent 7 dîners dans 7 restaurants différents disséminés aux quatre coins de la capitale. Sept lieux qui font la part belle aux spécialités des grandes régions chinoises et qui se déclinent en autant de thématiques. Spécialités Hakka, fondues chinoises, nouilles, dim sum et marmites seront au rendez-vous ; l'occasion de goûter aux langues de canard, aux pattes de poulet à la sauce de haricots noirs, aux boulettes de riz gluantes farcies au sésame ou au tofu fermenté au porc haché. Un atelier de cuisine (cours de raviolis chinois) ainsi qu'un salon de thé éphémère pour percer les secrets du thé chinois seront également organisés. Une belle opportunité pour s'affranchir des clichés sur la cuisine chinoise.

Retrouvez les informations sur leur page Facebook et rendez-vous sur le site pour les réservations.

A l'aube de l'an 2000 apparaissait le Fooding, mot-concept inventé par Alexandre Cammas, jusqu'alors journaliste à Radio Nova, dont l'ambition (chimérique à l'époque !) était de vouloir décloisonner l'univers de la gastronomie française et de la faire vivre et renaître à travers le prisme de l'art sous toutes ses formes. Un parti-pris et une liberté qui, quinze ans plus tard, a permis d'ériger ce concept en véritable institution. Raison de plus pour célébrer en grande pompe « quinze ans de révolution culinaire et culturelle » lors de ces 3 jours de festivités qui se dérouleront du 5 au 7 juin. Une trentaine de chefs français et internationaux, les plus talentueux de leur génération, cuisineront sur fond de sets musicaux orchestrés par des DJ dès le vendredi pour la 8ème édition de la Veillée Foodstock à la Rotonde de Stalingrad, et le lendemain aux Puces de Saint-Ouen pour un festin nocturne au cœur du marché des antiquaires. Le dernier jour, rendez-vous dès 11h à l'Hôtel Amour pour un brunch décalé imaginé par le designer culinaire Marc Brétillot – un hommage sera rendu aux artisans et producteurs en gravant, tatouant leurs produits – avant de rejoindre les Priceless Soupers pour des dîners de chefs dans un cadre original. Et dire qu'autrefois, ces quartiers de la capitale étaient des No-go zones de la gastronomie...

Retrouvez tous les événements sur leur page Facebook et réservez vite sur leur billeterie en ligne

Crédits : DR - Bac Sucré

A Paris, comme dans beaucoup d'autres grandes villes, chaque quartier à ses spécificités. Mais parfois ses dernières se retrouvent circonscrites à un périmètre davantage réduit, à savoir... une rue. Et depuis quelques années, l'une d'elle se distingue particulièrement : la rue du Bac située dans le célèbre quartier de Saint-Germain-des-Prés. Une artère qui, au fil des années, s'est muée en temple de la Haute-Pâtisserie.

C'est donc pour célébrer ce nouveau visage de la Rive-Gauche qu'est né Bac Sucré, un événement inédit comme un hommage aux douceurs et autres gourmandises chocolatées et fruitées. Du 16 au 21 juin prochain, les chalands gourmands seront amenés à rencontrer les artisans qui font la renommée des pâtisseries comme Angelina, Des Gâteaux et du Pain, Hugo et Victor, sans oublier la Pâtisserie des RêvesPhilippe Conticini parraine d'ailleurs cette première édition. Ils pourront aussi déguster leurs créations (dont celles des chocolatiers Jacques Genin et Pierre Marcolini), participer à des ateliers de pâtisseries ou à des animations chez les commerçants et laisser leurs enfants s'amuser à un jeu de piste sucré. Le régime sans sucre ne fera pas long feu.

Toutes les actus