La Paris Cocktail Week côté gastronomie

Par Victoria Houssay - 22 janv. 2015

Déguster de délicieux cocktails dans les lieux les plus en vue de la capitale, c’est bien. Profiter d'un accord mets-cocktail (si, si) imaginé par des chefs chevronnés ? C’est mieux. Tour d’horizon des meilleurs événements estampillés food de la Paris Cocktail Week. Tchin tchin !

Du 24 au 31 janvier se tiendra la Paris Cocktail Week, une joyeuse fête de la « culture cocktail » dans la capitale. Dans une trentaine de bars où la mixologie est érigée au rang d’art, amateurs de spiritueux, fêtards et curieux pourront profiter d'animations sur mesure. Des dégustations (sinon ce n’est pas drôle) à prix réduits, mais aussi des cours d’initiation, des masterclass animées par des pros du shaker, des séances de dédicace, la découverte d’une brasserie…

En marge de ces activités, et parce que du joli bar le Lone Palm au restaurant le Dauphin il n’y a qu’un pas, voici trois animations où en plus de boire de bonnes choses – avec modération, bien sûr –, vous risquez également de manger divinement bien.

Crédits : Philippe Levy – Liquid Liquid
Crédits : Philippe Levy – Liquid Liquid
Crédits : Philippe Levy – Liquid Liquid
Crédits : Philippe Levy – Liquid Liquid

Au Dauphin, Inaki Aizpitarte cuisine des cocktails

Dans la deuxième adresse du chef basque, un atelier aux places limitées (35 couverts) riche en découvertes. On apprend sans surprise qu’un bon cocktail, c’est autre chose qu’un Mojito trop sucré, mais aussi que quand le talent est là, les accords de saveurs dans le verre sont aussi fins que dans l’assiette. On découvre qu’on peut faire un repas de cocktails et que d’ailleurs, un cocktail peut presque se manger.

Cocktails carnés pour The Beast

Le jus de viande corsé, si cher aux chefs pour relever leurs plats, peut constituer un ingrédient intéressant pour composer des cocktails. C’est un défi que relèvera Thomas Abramowicz, le chef du resto The Beast (spécialisé dans les viandes, comme son nom le laisse entendre). Dans son adresse du IIIe arrondissement, il proposera des créations à base de graisse de viande. Végétariens s’abstenir.

La Table Ronde : cocktails et tapas de haut vol

Quand l’italien Giovanni Passerini, ex-chef du resto Rino, se frotte au barman du Little Red Door, excellent bar à cocktail de la rue Charlot, ça donne un combat à l’inventivité sans limites. A La Table Ronde (Paris 3), ils composeront à quatre mains cocktails et tapas pour 16 happy fews par service, le dimanche 25 janvier au soir.

Toutes les actus