La Meringaie, le temple de la pavlova à Paris

Par Catherine Lasserre - 17 nov. 2016
Adresse gourmande

Depuis un an, Pélagie, Désirée ou encore Honorine affolent la rue Lévis, célèbre artère commerçante du du 17e arrondissement à Paris. Les becs sucrés ne s'y sont pas trompés : ces meringues immaculées surmontées d'une crème fouettée légère et de fruits de saison sont à se pâmer.

Crédits : DR - La MeringaiePélagie, Désirée et Honorine sont à croquer !

Lignes épurées, logo dorée, jeu de transparence étudié, la boutique imaginée par le designer Olivier Desdoigts se veut un écrin de gourmandise dédié à ce dessert créée il y a près d'un siècle en hommage à la ballerine russe Anna Pavlova (1881-1931). Si en Australie et en Nouvelle-Zélande, la pavlova est le dessert national, il se fraie peu à peu un chemin en France où il est encore méconnu. Et c'était sans compter sur Marie Stoclet-Baron, ex communicante et fin gourmet passée par le Maison du chocolat qui a voulu dédier un espace à son dessert préféré. Elle se lance donc dans l'aventure avec son mari Benoît Bardon, et sa cousine Charlotte Sindou-Faurie, pâtissière formée à l'école Ferrandi qui a parfait ses connaissances dans la boulangerie montmartroise de Gilles Marchal. Ce pâtissier de renom est un ami de la famille mais aussi et surtout le parrain et le conseiller de la Meringaie.

Crédits : DR - La MeringaieLa table de pochage spécialement conçue pour dresser les meringues
Crédits : DR - La MeringaieUne boutique immaculée comme ses meringues
Crédits : DR - La MeringaiePélagie et sa crème aux zestes de citron, framboise et passion
Crédits : DR - La MeringaiePlus de 25kg de meringues sont produits chaque jour

En octobre 2015, est inaugurée la Meringaie après plus de 6 mois de test en laboratoire pour obtenir une meringue parfaite. « Il faut avoir une température et un taux d’humidité constants pour garder une texture irréprochable », explique Benoît. « on travaille pour avoir un mélange subtile de goût ». Et ce travail est mené d'une main de maître par deux pâtissières qui chaque jour produisent plus de 25 kilos de meringues françaises parfumée à la vanille, à la fève tonka et d'un cocktail d'épices tenu secret. Après 1h45 de cuisson, les meringues nues se parent d'une crème fouettée non sucrée mais parfumée : aux zestes de citron vert, au cacao ou encore à la noix de coco.

Chaque mois la carte se renouvelle en fonction des produits de saison et chaque semaine une création originale et éphémère est mise à l'honneur. Cet automne, les poires, les agrumes et les fruits exotiques s'invitent dans les meringues avec une exception faite avec les framboises. Le résultat : un dessert frais, léger, fruité, et ultra gourmand que vous pouvez composer selon vos goûts grâce au comptoir « sur-mesure ». Outre ces pavlovas aux noms désuets, vous pouvez déguster des mookies, des guimauves, et autres orangettes et chocolat. Et prochainement, les bûches de Noël (crème de marron/oranges ou miel/yuzu) et la galette des Rois Marie-Antoinette composée d'une meringue-macaron et d'une crème à l'amande torréfiée agrémentée de poires et de framboises feront leur entrée. Laissez-vous envoûter par ces beautés.

Crédits : DR - La MeringaieUne bûche meringuée pour 2016
Crédits : DR - La MeringaieLes mookies, ces meringues qui rappellent les cookies...
Crédits : DR - La MeringaieMarie-Antoinette, la galette tout en volutes
Crédits : DR - La MeringaieLa gamme de la Meringaie ne se limite pas qu'aux pavlovas

Découvrez les belles demoiselles de le Meringaie...

La Meringaie, 21 rue de Lévis 75017 Paris. Du mardi au vendredi 10h - 20h/Samedi 9h - 20h/Dimanche 9h - 19h Tél : +33 (0)1 44 71 94 16 contact@lameringaie.com

Toutes les actus