Émissions de radio culinaires : nos 5 coups de food d'ici et d'ailleurs

Par Catherine Lasserre - 23 mars 2015
Société

Il n'y a pas que la cuisine et la petite lucarne qui font bon ménage ! La radio est l'autre média sur lequel il ne faut pas faire l'impasse pour croquer à pleines dents l'univers culinaire. Découvrez notre top 5 des émissions radio gourmandes (et francophones) qui parlent de cuisine sous un prisme historique, sociologique et didactique... Histoire d'être sur la même longueur d'ondes.

Crédits : DR - FotoliaRadio vintage

1 / France culture : On ne parle pas la bouche pleine !

« Découvrez le monde vu du ventre », peut-on lire en guise d'introduction sur la page de On ne parle pas la bouche pleine pour expliquer le concept de l'émission. Tous les dimanches à 12h, Alain Kruger nous invite à découvrir « la dimension rituelle et sociale de la cuisine ». Trente minutes au cours desquelles le journaliste nous offre une parenthèse gastronomique riche et instructive. A chaque émission, un ou plusieurs invités viennent échanger sur une thématique bien précise : de l'argot des bouchers - le louchebem -, à l'appétence de Guillaume Apollinaire pour la bonne chère en passant par l'histoire du beurre ou les recettes imaginées par les prisonniers de Sibérie comme arme de survie. Des thèmes toujours mis en perspective avec des tranches de l'Histoire racontées par la voix douce et posée d'Alain Kruger qui nous donne l'impression de suivre une simple conversation. Une petite musique d'intro, un débit lent, une ambiance propice à l'écoute, des sujets parfois pointus et érudits mais toujours variés et surtout inattendus. Prêtez l'oreille !

2 /France Inter : On va déguster !

Changement de ton et d'ambiance pour l'émission radio dominicale devenue incontournable. Présentée tous les dimanches de 11h à 12h par le journaliste gastronomique François-Régis Gaudry, On va déguster « sort les crocs et passe au grill toute l’actualité de la gastronomie ». Entouré de ses deux chroniqueurs - Elvira Masson (spécialiste des tendances culinaires) et Dominique Hutin (spécialiste vin) – le mangeur masqué parle avec entrain et avec son sens de la formule inné des produits phares du moment, des nouveaux spots à découvrir, des chefs et artisans à connaître, le tout entrecoupé d'interludes musicaux. Et chaque mois, François-Régis Gaudry invite des journalistes gastronomiques comme Emmanuel Rubin ou Laurent Séminel, des chefs, des producteurs pour débattre autour d'une problématique. Le dernier en date : La cuisine française est- elle en perte de vitesse ? Une émission dynamique qui laisse la place aux débats d'idées.

3 / Radio Canada : Bien dans son assiette

Nos cousins québécois ne sont pas en reste avec Bien dans son assiette, une émission radio décrite comme un « un magazine d'information et de réflexion sur le monde de l'alimentation ». Tous les soirs du lundi au jeudi de 19h à 20h, Sophie-Andrée Blondin accompagnée de quelques chroniqueurs parle de cuisine sous un angle sociétal, politique et culturel. L'histoire des cuillères, la cuisine et la politique en Bolivie, la viande de gibier contaminée au plomb, les tomates en serre, le manque de commerce dans les régions reculées du Québec, autant de thématiques abordées dans cette émission qui ne compte pas moins de 3/4 sujets différents. Parmi eux, des reportages réalisés au quatre coins de la Belle Province pour aller à la rencontre d'artisans, de producteurs ou de commerçants qui mettent en valeur les produits locaux. Une émission toujours plaisante qui permet d'avoir un regard sur l'alimentation au Québec et sur ses spécificités. Rien que le générique du début vaut le détour avec un micro-trottoir sur les traductions du mot « assiette » en plusieurs langues sur un fond musical de Bonobo.

Crédits : DR - Fotolia

4 / France Bleu  : On cuisine ensemble

Du lundi au vendredi de 11h à 11h30, Nathalie Helal, journaliste spécialisée dans l'univers de la gastronomie, propose dans On cuisine ensemble, une émission d'une durée de 26 minutes d 'aborder un thème lié à l'actualité culinaire comme la vague des superaliments, de faire un focus sur un produit comme le safran ou de raconter l'histoire d'une pâtisserie comme le gâteau de Savoie en compagnie du chef Guy Martin, ou de parler d'une tendance du moment (celle des boulettes de viande par exemple). La particularité de cette émission : l'intervention téléphonique d'auditeurs qui racontent leurs secrets culinaires, leurs anecdotes ou qui partagent une recette en lien avec la thématique du jour. Une émission bon enfant orchestrée en duo avec Laurent Petitguillaume et qui met un point d'honneur à parler de questions nutritionnelles.

5 / Radio Nova : Je mange donc je suis !

Je mange donc je suis, c'est le dernier né dans l'arène radiophonique gastronomique. Et c'est le Fooding, célèbre guide des bons plans et bonnes adresses qui se cache derrière ce nouveau projet. Après ses supports papier et web, Alexandre Cammas, le fondateur du guide, lance une série de 5 émissions « radiogastronomiques » mensuelles à travers toute la France. Le 8 mars dernier était diffusé, depuis le Clown Bar à Paris, le premier épisode qui avait pour thème : La cuisine parisienne est-elle de souche française ? Pour répondre à la question, un parterre d'invités hétéroclites très concernés par la question. L'humoriste Nora Hamzawi, le réalisateur Mathieu Kassovitz, la Chef Adeline Grattard ou encore Benjamin Millepied le danseur étoilé et directeur du ballet de l'Opéra de Paris. Un nouveau programme encore en rodage - il faut bien le dire -, mais qui laisse augurer de bons moments pour les prochaines émissions qui se dérouleront à Lyon en avril, à Marseille en mai, en juin à Montpellier et à Bordeaux au mois de juillet. L'héritage de Brillat-Savarin n'est pas perdu !

Toutes les actus