Richard Bagnol

Richard Bagnol

Abonnés 0 Abonnements 0

Ce Provençal pur souche, né à Carpentras, a toujours voulu être cuisinier. À 8 ans, il squattait déjà la cuisine familiale ! Il fait ses études au Lycée Hôtelier d’Avignon et ses premières armes de cuisinier mais aussi de pâtissier au Mas d’Algret aux Baux de Provence. Mais il quitte sa chère Provence [...] pendant quelques années pour aller travailler en Suisse, à l’Auberge du Cheval Blanc à Giovelier.

Il a 31 ans, en 2000, lorsqu’il crée son premier restaurant l’Oulo, à Mazan, magnifique village tout près de Carpentras, au cœur du Comtat Venaissin sur les monts du Ventoux, où le mistral souffle et où poussent les vignes, (AOC), les oliviers, les chênes truffiers et les cerisiers. Il en rêvait déjà lorsqu’il était adolescent. Il devient Disciple d’Escoffier en 2003, intègre l’Académie Nationale de Cuisine en 2008, reçoit le titre de Maitre Restaurateur en 2009.

En 2015, il rachète le prestigieux restaurant, le Moulin à Huile, à Vaison la Romaine, juste un an après le décès de son propriétaire, le célèbre Robert Bardot qui fut MOF en 1996, en même temps que Joël Robuchon. Un an plus tard, il vend l’Oulo à ses employés. Il continue d’y assouvir chaque jour sa passion de la cuisine, intransigeant sur la qualité et la fraîcheur des produits, tous locaux, évidemment, venant de petits producteurs proches. Sa cuisine, rayonnante, libre, généreuse, goûteuse, ensoleillée, reflète exactement cet homme charismatique et imposant qui a toujours le sourire aux lèvres, il ouvre les bras à la vie. Vie qui ne l’a pourtant pas épargnée. Il a élevé seul sa fille après la mort prématurée de sa femme. En 2016, lassé de ces longues années de solitude, il se lance dans l’aventure proposée par une chaîne de télévision, D8, « l’Amour food », sans pour autant arrêter de travailler dans sa cuisine malgré les tournages. Il y retrouvera le bonheur.