« Il est possible de faire autrement », François Cherdru, la Ferme des Peupliers

Par Victoria Houssay - 6 oct. 2016
Reportage

Les gourmets connaissent les yaourts de la Ferme des Peupliers. Produits en Normandie, ils sont fabriqués en circuit court et à l'ancienne... François Cherdru, PDG de la petite entreprise, nous a confié le secret de leur fameux goût d'autrefois.

Crédits : DR - Ferme des PeupliersLes yaourts de La Ferme des Peupliers

L’aube pointe à Fripou, petit village de 200 âmes en Haute-Normandie. À la ferme des Peupliers, la traite des vaches commence... À 100 km de là, à côté de la plus belle avenue du monde, les clients du Georges V dégustent croissants, kouglof, cannelés et autres douceurs au cours d'un petit-déjeuner très frenchy au buffet du palace. En bonne place, les petits pots de yaourt de la Ferme des Peupliers régalent, chaque jour, les visiteurs de ce lieu huppé. Le ballet est le même dans plusieurs palaces et hôtels de luxe de l’Hexagone.

Il faut dire que la Ferme des Peupliers produit la Rolls des yaourts en quantité limitée (11 millions de pots par an, l’équivalent d’un jour de production chez un industriel !), avec passion et sur un modèle d’agriculture raisonnée. « Aujourd’hui, les produits laitiers sont devenus insipides et sans goût, et nous nous sommes dit qu’il était possible de faire autrement », explique François Chédru, PDG de la petite entreprise. En cause, l’intensification agricole et la baisse des prix subie de plein fouet par la filière laitière, mais aussi l’éloignement entre le lieu de récolte du lait et le lieu de transformation. À La Ferme des Peupliers, tout est fait sur place, sous l’œil attentif des équipes : la production du fourrage pour les vaches, la traite, le chauffage (au bain-marie, s’il-vous-plaît), la mise en pot et la transformation dans la « cuisine » du site, l’étiquetage... Chaque jour, 4500 litres de lait sont ainsi récoltés sur place, et c’est ce circuit ultra-court qui donne un produit d’une qualité optimale.

Crédits : DRFrançois Cherdru
Crédits : DRLes princesses de la ferme
Crédits : DRLa Ferme des Peupliers
Crédits : DRLe yaourt fruits des bois

Un engagement qui paye. La fierté de François Chédru ? Les récompenses qui tombent : plusieurs médailles au Salon de l’Agriculture, dont la Médaille d’or, chaque année depuis quatre ans. Et bien sûr le fait de voir ses petits pots dégustés dans les établissements les plus prestigieux de la planète. À noter : il ne faut pas nécessairement fréquenter les buffets des palaces pour déguster les fabuleux desserts lactés de la Ferme des Peupliers (ouf !). La marque est référencée dans les épiceries fines (à Paris, par exemple, au Lafayette Gourmet ou à La Grande Epicerie), dans certaines boulangeries, chez Grand Frais, dans des commerces de proximité… À l’heure où la colère gronde parmi les producteurs de lait, et où la méfiance envers les industriels est souvent de mise, François Chédru et ses équipes tirent leur épingle du jeu, avec succès et gourmandise.

Toutes les actus