10 conseils pour arrêter de grignoter

Par Paule Neyrat / Diététicienne-nutritionniste - 22 avr. 2016
Nutrition

Grignoter est fort agréable, cela procure du plaisir mais fait, hélas, le lit des kilos en trop. Comment sortir de ce cercle vicieux ? Voici nos 10 tips pour en finir avec le grignotage.

Crédits : DR - FotoliaRésistez à l'appel du grignotage !

Pour grignoter, on se tourne plus volontiers vers des produits sucrés et gras, et loin de nous l'idée de se ruer vers des bâtonnets de carotte ou de concombre ! Mais c'est cette fatale combinaison de sucre et de gras qui suscite toute une alchimie dans le cerveau et qui déclenche cette sensation de bien-être. Or, le sucre donne de plus en plus faim, ce qui incite à grignoter, tandis que le gras, lui, se stocke directement dans les fesses, les cuisses et le ventre. Découvrez donc les attitudes à adopter pour éviter de grignoter.

1/ Prenez un petit-déjeuner copieux

Si vous partez au bureau avec seulement un café dans l’estomac, vous aurez inévitablement une fringale dans la matinée. Même chose si vous avalez une bouillie de céréales toujours trop sucrées. Un petit-déjeuner avec des tartines de pain complet, légèrement beurrées et confiturées, un yaourt ou du fromage blanc, un fruit, du thé ou du café (à peine ou pas du tout sucrés), voilà qui va vous caler jusqu’au déjeuner.

2/ Prévoyez une collation

Si vous n’avez pas le temps de prendre ledit petit-déjeuner, prévoyez un bento avec un yaourt nature ou un petit pot de fromage blanc, une banane ou une pomme, et éventuellement une petite tranche de pain complet que vous mangerez dans la matinée dès que vous aurez faim. Ou, pourquoi pas, un bol de soupe de légumes...

3/ Limitez tous les produits sucrés

Le sucre appelle le sucre. Plus vous en mangez, plus vous en aurez envie et plus il se transformera en graisses. Ne vous en privez pas complètement, réservez les produits sucrés en fin de repas car le sucre sera alors moins vite absorbé et il ne vous déclenchera pas de fringale ensuite. Donc, n'hésitez pas à vous régaler avec un petit gâteau au dessert ou un carré de chocolat avec le café !

Crédits : DR - FotoliaLes sucreries sont à bannir !

4/ Buvez de l’eau...

... Et délaissez à tout jamais les sodas saturés en sucre qui déclenchent des fringales et qui font grossir ! L’eau, peut être aussi remplacé par un citron pressé, du café ou du thé, ou une tisane, le tout très peu sucré. Si vous avez une fringale, dépêchez-vous d’en avaler un grand verre car ça calme, surtout celles dues au stress.

5/ Analysez votre fringale avant de grignoter

Est-ce une vraie faim parce que vous n’avez pas assez mangé au repas précédent ? Ou est-ce un besoin de manger pour vous apaiser car vous êtes stressée ? Dans ce cas là, respirez profondément, allez vous dégourdir les jambes, buvez de l’eau le temps de vous calmer. Si c’est une vraie faim, mangez une pomme si vous en avez une sous la main. Sinon attendez le repas, vous n’allez pas en mourir.

6/ Ne zappez pas le déjeuner

Il est évident que si vous vous contentez d’un sandwich au déjeuner, vous n’aurez pas votre quota de calories, d’où une fringale dans l’après-midi qui vous poussera à grignoter n’importe quoi. Si vous ne pouvez échapper au sandwich, choisissez-en un avec du pain complet (lequel est riche en glucides et en fibres) garni de jambon ou de fromage (protéines), et complétez-le avec un yaourt ou un petit pot de fromage blanc et un fruit : vous aurez un repas presque complet et vous mangerez plus de légumes, le soir, pour compenser leur absence.

7/ Méfiez-vous des salades

Une petite salade de légumes avec un peu de thon ou de jambon au déjeuner, c’est insuffisant. Comme pour le sandwich, vous n’aurez pas les calories dont vous avez besoin. Complétez-la au moins avec une bonne tranche de pain complet et un morceau de fromage. Si la salade est le plat central de votre dîner, faites-en sorte qu’elle soit complète et composée d’un féculent (riz ou pâtes) pour les glucides, de viande ou de poisson (pour les protéines). Sinon, vous aurez faim et envie de grignoter dans la soirée ou dans la nuit.

Crédits : DR- FotoliaAyez toujours une pomme et des fruits secs sous la main pour combler une petite faim !

8/ Mangez lentement

Mâchez bien chaque bouchée et avalez-la seulement quand elle est presque liquide. Vous laissez ainsi le temps à votre cerveau de mettre en route ce logiciel qu’est votre seuil de satiété et qui comptabilise les calories et les nutriments que vous absorbez. Pour cela, il lui faut 15 minutes. Il vous envoie alors peu à peu les signaux de satiété, et vous vous arrêtez spontanément de manger quand vous avez votre quota. Si vous avalez tout rond un repas à toute allure, pour lui, c’est comme si vous n’aviez rien mangé. Et il vous déclenchera une fringale quelques heures plus tard.

9/ Ne faites rien d’autre quand vous mangez

Quand vous mangez devant votre ordinateur ou la télé ou en tripotant votre smartphone, vous n’êtes pas à l’écoute des sensations que votre nourriture vous apporte. Votre cerveau ne peut pas déclencher le logiciel satiété. C’est la même chose quand vous mangez votre sandwich dans la rue. Trouvez le moyen de l’avaler assis quelque part.

10/ Ayez toujours une pomme sous la main

Si malgré tous ces conseils, vous cédez à une fringale, grignotez une pomme : elle est rassasiante, bénéfique pour votre santé et apporte peu de calories. Ce qui sous-entend que vous ne devez avoir aucune autre roue de secours pour un grignotage. Haro donc sur les barres chocolatées, les biscuits, et autres produits gras et sucrés. Car si vous n’en avez pas sous la main, vous n’en grignoterez pas !

Toutes les actus