Patrick Roger
Crédits : Delphine Michalak

Patrick Roger

Chef

Abonnés 8 Abonnements 0

Pour Patrick Roger, tout a commencé dans un village du Perche où ses parents tenaient une boulangerie. “Travaillant sans cesse, ils ont été un modèle pour moi. Ils m’ont apporté le goût et le travail”, raconte Patrick Roger.

Le hasard l’emmène en CAP pâtisserie, où il commence à travailler à partir de [...] 2 heures du matin, ce qui lui donne rapidement le goût de la discipline. Embauché par Pierre Mauduit, il se retrouve au poste chocolat. Une révélation. Après l’armée (de 20 à 27 ans) il enchaîne les petits boulots jusqu’à arriver chez un charcutier à Enghien, où il participe à l’ouverture d’une pâtisserie-chocolaterie.

En 1994, Patrick Roger remporte le grand prix international de chocolaterie Sibenaler grâce à une sculpture représentant les petits-enfants du peintre Boucher jouant ensemble, une pièce qu’il avait découverte au Louvre. Nouvel envol en 1987 avec l’ouverture de sa première chocolaterie à Sceaux.

Quelques mois plus tard, ils sont déjà 18 employés pour assurer la production et accueillir 400 clients par jour. La suite ? 9 boutiques entre Paris et Bruxelles, un titre de MOF décroché en 2000. Rien qu’à Pâques, le chocolatier doit prévoir 50 000 sujets… Sans compter sa créativité foisonnante, qu’il met au service de scultptures artistiques.

Sa définition d’un dessert réussi ? Celui qu’on dévore jusqu’à la dernière miette !