Cyril Lignac renonce à son étoile et ferme son restaurant gastronomique "Le Quinzième"

Par Académie du Goût - 14 juin 2019
Société

Cyril Lignac annonce la fermeture imminente de son restaurant gastronomique "Le Quinzième." Le chef cathodique renonce ainsi à son étoile au guide Michelin obtenue en 2007.

Crédits : Best of Cyril Lignac. Thomas Dhellemmes et Nicolas Froment avec La Food

C'est une décision mûrement réfléchie : dans une longue interview accordée au Monde, le cuisinier originaire de l'Aveyron annonce la fermeture prochaine de son adresse historique, rue Cauchy à Paris. Une fermeture qui entraîne inéluctablement la perte de son étoile au Michelin, acquise en 2007.

"Je l’ai ouvert il y a quinze ans, j’ai l’impression aujourd’hui de ne plus avancer, d’avoir lu la dernière page du livre. Et je m’interroge : est-ce que les gens ont encore envie d’un restaurant gastronomique ? (...) Il faut voir les choses en face : un gastro, ça signifie un personnel nombreux, des produits qui coûtent cher, et donc des menus très chers… Est-ce que c’est en phase avec la société d’aujourd’hui ? Moi, en tout cas, je suis plus heureux dans les restaurants où je fais la cuisine que j’aime sans me poser de questions, où on boit des cocktails, où les gens sont joyeux" raconte Cyril Lignac à la journaliste Elvire von Bardeleben.

Le plus cathodique des chefs déclare aussi : "Je sais qu’on va dire que je suis aigri parce que je n’ai pas eu la deuxième étoile. Mais la vérité c’est que je n’ai plus envie d’être dans ce système de classement, je veux m’en libérer. Parce que, à partir du moment où le Michelin te distingue, tu n’es plus chez toi : tu fais la cuisine pour les inspecteurs. Tu as peur de perdre ton étoile, tu en veux une deuxième. Et ça, ça ne me convient plus".

Cyril Lignac demeure notamment à la tête de trois autres restaurants, le Chardenoux, le Bar des Prés et Aux prés, de cinq boulangeries et de deux chocolateries.

Toutes les actus