Casse-Noisette : un ballet de douceurs signé Jeffrey Cagnes

Par Marie Cloupet - 20 févr. 2017
Adresse gourmande

Dans sa boutique au décor épuré, situé à deux pas de l'Opéra Garnier à Paris, règnent bonne humeur et franche camaraderie. L’ancien chef pâtissier de chez Stohrer n’oublie pas de s’amuser. Son credo : remettre la pâtisserie d’antan au goût du jour en optant pour des goûts francs et lisibles tout en proposant des pâtisseries régressives qui ramènent en enfance.

Crédits : DR - Académie du GoûtLe credo de Jeffrey Cagnes : remettre la pâtisserie d’antan au goût du jour

Jeffrey Cagnes propose une offre sucrée et salée où viennoiseries, sandwichs, et pâtisseries affichent leur gourmandise dans des vitrines bien garnies et surtout dans un espace lumineux et cosy à mi-chemin entre la pâtisserie et le salon de thé où l’on se sentirait comme à la maison. Après avoir passé commande, les clients s’installent à l’étage pour déguster des pâtisseries dont les prix ne dépassent pas 5,50€. La pâtisserie phare du moment ? Un cannelé surprise en trompe-l’œil où se cache une ganache vanille ou choco-caramel sous une coque en chocolat à la couleur cuivrée. Une dimension ludique qui appelle à la surprise.

Découvrez l'atelier et le salon de thé de Jeffrey Cagnes situés sur l'avenue de l'Opéra

Toutes les actus